Les consoles de jeu vidéo : Nintendo en a créé toute une génération

Catégorie : Hardware / Le 08/02/2017

Nintendo est la firme productrice de consoles de jeux qui s’est imposée au Japon et se place au deuxième rang après le géant américain NDP Group. Cette société fondée par Fusajiro Yamauchi en 1889 a suivi l’évolution des usages, ses débuts n’étaient pas du tout consacrés à l’univers du jeu vidéo. Si à l’origine, Nintendo était spécialisée dans la fabrication de cartes japonaises Hanafuda, c’est dans les années 1970 que la société s’est orientée dans la conception de bornes d’arcades. En effet c’est l’un des piliers du jeu vidéo et presque les fabricants de consoles de jeu s’inspirent de son succès.

Nintendo : le géant japonais des consoles vidéo

Nintendo est presque à une bicentenaire d’existence et l’entreprise roule encore sur de l’or grâce à ses consoles. En 2014, près de 700 millions de manettes ont été écoulées dans le monde. Depuis, la famille de consoles de salon de Nintendo ont formé un arbre généalogique.

Les consoles de salon de Nintendo : de la simple borne arcade au jeu vidéo couleur

Du grand-père à l’arrière-petit-fils, la famille de consoles de salon en a vu de toutes les variétés. Famicom, la première console à 8 bits est apparue en 1983 au Japon, c’était à l’époque où les jeux étaient encore à télécharger sur des disquettes. Avec les améliorations, Famicom s’est créé une petite famille, Famicom Disk System, Super Nintendo SNES connu aussi comme Super Famicom. Ce dernier a enfanté Satellaview en 1995 avec le développement de la chaine satellite, mais également de Super Game Boy. Ce dernier est une légende, car c’est la première fois que les jeux vidéo pouvaient être affichés en couleur.

L’évolution des consoles Nintendo avec la technologie

Nintendo 64 prend ensuite le relai en 1996, c’était aussi l’arrivée des supports cartouches, le chiffre 64 pour rappeler une grande évolution. En effet, c’est une extension qui permettait de modifier les niveaux dans les jeux. Puis, GameCube NGC est arrivée en 2001, une console qui tourne à 128 bits contrairement à son aïeul qui restait à 8 bits, grâce en outre au nouveau format de stockage en DVD. Après son fils Game Boy Player, c’est au tour des Wii prendre le flambeau, on a connu le Wii Motion Plus qui a permis plus de fluidité dans les mouvements des personnages et l’évolution des séquences. Wii U, le deuxième du nom est un symbole pour la firme japonaise, car Wii U surpasse la puissance des consoles Xbox 360 et Playstation 3. Nintendo Switch est le dernier de la famille des consoles Nintendo. Logiquement, elle est la version la plus parfaite de toutes avec ses manettes détachables et sa configuration très ergonomique.