Les bienfaits de la souris verticale contre le syndrome du canal carpien !

Catégorie : Actualités / Le 27/02/2021

Nous sommes de plus en plus sur nos ordinateurs. Que ce soit pour travailler ou se détendre, en période de confinement ou non, nos heures derrière les écrans augmentent considérablement et les maladies associées également. En effet, on dénombre aujourd’hui plus de 600.000 personnes atteintes du syndrome du canal carpien. Parmi ces 600.000, 130.000 doivent se faire opérer ou ont un déficit au niveau du pouce.

À quoi cela est dû ? Le syndrome du canal carpien apparaît après la compression du nerf médian qui se trouve au niveau du poignet. Cette compression survient à une posture fixe prolongée derrière un écran, ainsi que la manipulation de la souris trop fréquente. En effet, une souris nous fait adopter une position qui n’est pas naturelle pour notre corps.

Comment minimiser la compression au niveau du canal carpien ?

Comme nous l’avons dit, il faut donc éviter d’écraser les nerfs au niveau de son poignet. Pour cela, rien de plus simple, il suffit de ne pas appuyer dessus. En théorie, ça paraît simple, oui, comment faire alors que nous devons impérativement passer des heures dans une position fixe à cliquer sur notre souris ?

La disposition de la souris

La souris doit être disposée dans un endroit où le bras fait un mouvement naturel et non forcé. Pour cela, vous pouvez placer la souris dans le prolongement du clavier. Ainsi, vos muscles du bras et de l’épaule ne sont pas forcés.

Afin de reposer votre canal carpien, n’hésitez pas à faire des pauses régulièrement et à réaliser des exercices d’étirement sur vos doigts et vos poignets. Vous pouvez également secouer légèrement vos mains comme si elles étaient mouillées. Enfin, tapotez vos doigts sur le bureau en réalisant des mouvements de gauche à droite. Vous aurez l’air d’un fou au bureau, mais vous ne souffrirez pas de votre canal carpien, on vous le garantit.

Adoptez une souris verticale

La souris verticale est une invention assez récente. Elle a pour but de soulager votre canal carpien en vous faisant adopter un mouvement plus naturel à votre poignet et à votre bras.

Elle a est conçue à l’origine pour éviter le développement de TMS, les Troubles musculosquelettiques qui touchent les articulations, les muscles et les tendons. Vous utilisez cette souris verticale de la même façon qu’une souris standard.

Elle a pour avantage de disposer le poignet dans une situation confortable. Vous pouvez essayer, même sans souris de placer votre poignet verticalement et vous verrez à quel point le confort est optimal. Pourquoi est-ce si optimal ? Car il s’agit du mouvement naturel de notre bras, tout simplement.

La souris traditionnelle entraîne en réalité une cassure du poignet et une flexion des os de l’avant-bras. Il est donc important d’avoir un alignement du poignet et du bras qui évitera la compression des nerfs carpiens. C’est exactement ce que la souris ergonomique, ou verticale propose.

Ainsi, nous vous recommandons d’opter pour la souris verticale si vous souffrez de douleurs au niveau du poignet, des doigts ou du coude. Si vous n’en souffrez pas, mais que vous passez de longues heures derrière votre écran, nous vous conseillons également de l’adopter afin d’éviter l’apparition de ces symptômes.

Sur le site de tt-hardware, vous trouverez un guide d’achat complet pour choisir sa souris verticale. Vous pouvez en trouver de toutes les sortes. Des filaires ou sans fil, qui seront plus agréables pour ceux qui se déplacent souvent ou qui trouvent que le fil est encombrant sur un bureau. Mais également pour les gauchers et droitiers, afin de pouvoir l’utiliser avec facilité. Selon votre corpulence, vous pourrez avoir une grande ou petite souris.

Ainsi, vous pourrez réellement adapter votre souris à vos conditions de travail et ainsi avoir le maximum de confort possible tout en soulageant vos douleurs ou en évitant de les contracter.

Enfin, n’oubliez pas que l’adoption d’une souris ergonomique forme un tout avec votre posture. Tenez-vous droits et correctement à votre bureau afin de ne pas développer de douleur lombaire et de ne pas appuyer sur votre canal carpien. Cette posture peut passer par l’acquisition d’un bon siège confortable, ergonomique et bien réglé à votre bureau.