Legend of Zelda a passé le cap de la trentaine

Catégorie : Rétrogaming / Le 09/03/2017

Sortie au Japon, puis commercialisé en Amérique et en Europe, le jeu vidéo Legend of Zelda a été créé au Japon en 1986. Legend of Zelda était assez original comme série, cela a contribué à sa forte notoriété dès ses premiers pas dans l’univers du jeu vidéo. Comme Pokémon, ce jeu devrait se trouver aujourd’hui dans le grenier, mais son succès l’empêche de faire la retraite. À travers une existence culte, Legend of Zelda a sûrement de quoi raconter en trente ans d’existence.

Retour vers le passé : les premiers pas de Legend of Zelda

Au début, c’était une action RPG, le joueur incarnait le personnage vert sous l’égide de Ganon, un maître assez puissant, n’hésitant pas à user de ses trois pouvoirs pour faire fuir l’ennemi. La deuxième saga est arrivée un an après, celle-ci aussi couronné de succès, mais l’étape marquante a sûrement été l’introduction de ce jeu vidéo dans la NES avec sa troisième opus Legend of Zelda : A link to the past. C’est à cette période que sont apparus le sorcier Aghanim et son lot d’enchantements. Le premier épisode accessible sur un console portable était Link’s awakening, mais ce sera très tôt repris sur Gameboy. C’est la première de la série à vraiment présenter le héros en délaissant les personnages secondaires. Link, le demi-dieu évolue dans de nouveaux espaces hors d’Hyrule.

Legend of Zelda passe en 3D

Dans les années 2000, Nintendo s’empare de Legend of Zelda, convaincu de ses potentialités de croissance. Avec l’évolution de la technologie, Legend of Zelda prend également un visage plus réaliste grâce au 3D. Les deux séries Ocarina of Time et Majora’s Mask étaient déjà parues sur Nintendo 64, mais fort de leur succès, les deux épisodes ont été repris de plus belle sur Nintendo 3DS.

Legend of Zelda épaulé par la technologie

Legend of Zelda a de la veine, puisque son existence a été soutenue par les nouvelles technologies et de l’internet aussi, profitant ainsi de nouvelles plateformes de jeu. Comme le temps est révolu, Link se voit aussi changer de personnage et passe de Link Cartoon à Link Loup dans le Royaume du Crépuscule. Le dernier opus n’a pas été aussi fameux qu’on l’espérait, Skyward Sword a pourtant rafraîchi l’univers de Legend of Zelda avec plusieurs améliorations notables. Mais Legend of Zelda ne compte pas d’aussi peu délaisser son trône au profit d’un autre. Hyrule Warriors en est la preuve vivante de son succès.